Actualités

lundi, 29 août 2011

Décès de Jean Monbourquette

L’oblat Jean Monbourquette, 77 ans, est décédé tôt dimanche matin. Le psychologue, auteur de livres à grand tirage dont Aimer, perdre et grandir (plus d’un million d’exemplaires en plusieurs langues) ainsi que Comment pardonner?, a publié cette année, en collaboration avec Isabelle d’Aspremont, le livre Excusez-moi, je suis en deuil, toujours chez Novalis.

Dans le prochain numéro de L’aventure intérieure, actuellement en impression, Jean Monbourquette signe un texte intitulé Faire son deuil. En mars 1995, Jérôme Martineau l’avait interviewé sur le pardon dans Notre-Dame du Cap. Il y a deux ans, il accordait une autre entrevue à cette même revue et y racontait sa vie et son engagement comme médecin de l’âme. En octobre dernier, les responsables de L’Envoi (diocèse de Saint-Hyacinthe) l’avaient aussi interviewé. Le texte de cette entrevue est en ligne.

«Dans son double parcours de prêtre et de thérapeute, Jean Monbourquette a développé une approche unique et inédite où la guérison passe à la fois par la psyché et la spiritualité. Une approche qui est aujourd’hui largement reconnue, mais qui suscitait beaucoup de scepticisme il y a un quart de siècle. En ce sens, Jean Monbourquette a été un pionnier qui a largement contribué à l’évolution des mentalités dans une société méfiante du fait spirituel», ont indiqué les Éditions Novalis dans un communiqué.

La Maison Monbourquette de Montréal, une ressources pour les personnes vivant un deuil par décès, est nommée ainsi en l’honneur de Jean Monbourquette, un pionnier dans le domaine du suivi de deuil.

Commentaires

  • Anonyme 29 août 2011

    Thanks God for Jean Monbourquette! Merci à la vie de nous l'avoir donné! Paix Force et JOIE!

    Répondre
  • La Plume visiteuse 29 août 2011

    J'avais également eu une très belle entrevue à Apostolat international, notamment sur le deuil. Homme calme et fascinant.

    Répondre
  • Anonyme 29 août 2011

    Nous avons eu le bonheur d'interviewer Jean Monbourquette en septembre dernier pour un reportage dans L'Envoi intitulé : La mission corps et âme.

    Jean Monbourquette avait le bien-être de l'âme à coeur. Chercheur infatigable, il y a consacré toute sa vie. Grâce à lui de grands pas ont été accomplis sur la dimension psychospirituelle des êtres humains. Sans compter l'aide inestimable qu'il a apportée
    aux nombreuses personnes qui l'ont rencontré.
    Merci Père Monbourquette, vous voici maintenant près du Père pour un repos bien mérité. Bonne chance et bonne inspiration aux personnes qui prendront la relève de ses enseignements.

    Claire Du Mesnil
    L'Envoi de Saint-Hyacinthe

    Répondre
  • René Laprise 30 août 2011

    Mes plus sincères condoléances à sa famille immédiate, à sa communauté religieuse et à Novalis. Nous avons tous un lien avec cet auteur que personnellement nous avons lu ou qu'un de nos proches à eu le bonheur de lire pour son plus grand bien-être intérieur.

    René Laprise
    Gatineau

    Répondre
arrow up