Actualités

mardi, 3 décembre 2019

Prions en Église: l’Avent

«Si l’Avent nous travaille vraiment, nous serons du côté de ces gens de bonne volonté qui risquent des amendes ou même la prison pour avoir accueilli des réfugiés, leur avoir procuré de l’eau dans le désert du Mexique ou les avoir sauvés de la noyade en mer Méditerranée», écrit Jacque Lison, dans le numéro de décembre de Prions en Église.

«Si l’Avent nous travaille vraiment, nous détecterons la détresse de nos voisins et de nos proches qui se blottit parfois à notre porte et appelle notre compassion.»

Commentaires

  • Richard Chartier 3 décembre 2019

    Les éditoriaux de Jacques Lison me touchent à chaque fois que j’ouvre au début du mois le Prions en Église. Il possède un grand talent pour réussir à tous les mois à me rejoindre, à me faire réfléchir et à m’interpeller. M. Lison, merci pour vos textes toujours bien écrit qui nous invite comme chrétiens à prendre conscience de la réalité du monde et à passer à l’action.

    Répondre
arrow up