Actualités

samedi, 9 mars 2019

Décès de Gérard Marier

Directeur de la défunte revue Prière, appel d’aurore, le père Gérard Marier est dédécé vendredi après-midi, a-t-on appris sur Facebook.

Auteur prolifique, les textes du fondateur de la Communauté du désert sont toujours disponibles en ligne.

En 2014, Gérard Marier annonçait la fin de sa publication. «Le Désert n’a plus les moyens d’assumer le déficit de chaque numéro. Comme pour toutes les revues catholiques, le lectorat a vieilli. Il faut ajouter que la majoration substantielle des frais postaux a rendu la situation encore plus intenable», avait-il écrit. Prière, appel d’aurore était membre de l’AMéCO. (photo: Radio VM)

 

Commentaires

  • S. Cécile Doyon 9 mars 2019

    Toutes mes sympathies à la famille du désert. Du ciel il continuera son oeuvre.

    Répondre
  • Yvon Constant 9 mars 2019

    Le décès du Père Gérard Marier constitue une grande perte pour le monde de la spiritualité tant au Québec qu’à l’étranger

    Répondre
  • Isabelle Paquet, cnd 12 mars 2019

    Nous avons prié pour la guérison de l’abbé Marier….mais le Seigneur voulait sa guérison complète, c’est-à-dire le commencement de la vraie Vie. Comme il doit être heureux! Et je suis certaine qu’il pense à son peuple québécois, un peu malade, je crois aussi qu’il nous donne une parole d’espérance:  » Je suis avec vous tous les jours ».
    Toutes mes condoléances à la communauté du Désert. Continuez votre oeuvre si belle.

    Répondre
  • Mariela Cerna Sáenz 14 mars 2019

    Quand un saint nous quitte, son œuvre ne fait que débuter. On fêtera toujours le jour de son départ, car on fête la naissance à une nouvelle vie. Gérard fera encore plus dès maintenant. Merci Seigneur!

    Répondre
  • Jacques Gauthier 15 mars 2019

    En communion de coeur avec ceux et celles qui ont été touchés par cet homme de foi et de parole, ami des pauvres, du Christ et de sa croix. Pour un portrait de Gérard, mon hommage en cliquant sur ce lien de mon blogue.
    https://www.jacquesgauthier.com/blog/entry/gerard-marier-de-la-parole-au-silence.html

    Répondre
  • Raymond Boisvert 16 mars 2019

    Cher abbé Marier,
    Je ne vous ai pas revu depuis notre départ du Séminaire de Nicolet en 1968. Ayant passé 6 années comme pensionnaire à notre cher Séminaire, vous avez été une personne qui m’a marqué par votre curiosité, votre respect des autres, votre humour, votre immense culture, votre grande capacité à questionner directement mais avec sagesse les choses établies, et votre grande sensibilité aux personnes qui nous entourent et aux événements fortuits ou non qui arrivent au gré de notre vie. Vous avez fait partie de ma famille et avez contribué à mon devenir.
    Je vous remercie et bon voyage.
    Raymond Boisvert

    Répondre
arrow up