Actualités

jeudi, 27 décembre 2018

Église de Trois-Rivières: départ de Jasmine Johnson

«Il vient un temps dans nos vies où nos chemins prennent une autre direction. Après 40 ans au service de mon Église diocésaine, je quitterai prochainement mes fonctions au Service des communications», annonce Jasmine Johnson, responsable du bulletin Église de Trois-Rivières dans le plus récent numéro de la publication.

«Mon départ s’inscrit dans le cadre d’une restructuration des Services diocésains. Tout comme les paroisses à qui on demande de réfléchir sur leur avenir, l’Office diocésain a aussi fait cet exercice en tenant compte de sa mission première qui est la pastorale et a pris la décision d’abolir, entre autres, le poste de direction du Service des communications. Je signe donc ici mes derniers textes dans le bulletin diocésain Église de Trois-Rivières. Je veux que vous sachiez que ce fut un réel plaisir pour moi de travailler avec vous et pour vous», écrit-elle.

«À vous, fidèles collaborateurs et collaboratrices, ainsi qu’à vous, lectrices et lecteurs du bulletin, qui nous suivez depuis de nombreuses années, un merci sincère. Vous m’avez permis de rendre visible le dynamisme qui se vit dans notre diocèse et vous m’avez habilité, au cours de ces années, à rendre la communication en Église toujours plus vivante.»

Commentaires

  • Jean Grou 2 janvier 2019

    Au revoir Jasmine et beaucoup de bonheur dans tes futurs engagements et dans ta vie en général. Merci pour ta grande contribution au sein des communications en Église.

    Répondre
  • Louise Stafford 7 janvier 2019

    Merci Jasmine pour ces 40 ans donnés au service des communications du diocèse de Trois-Rivières. Bonne chance pour la suite de ton parcours de vie. Je te souhaite de nouveaux engagements enrichissants et dynamisants. Santé, paix et joie.

    Répondre
  • Mario Bard 7 janvier 2019

    Tout d’abord, bravo Jasmine pour ton excellent travail aux communications. Une retraite qui, je suis sûr, est très bien méritée.
    Par ailleurs, extrêmement triste d’apprendre l’abolition de ton poste.
    Est-ce que cela signifie aussi la fin de la revue diocésaine?
    Je m’interroge : est-ce que communiquer avec et à ses pairs, ainsi qu’à tous les membres de l’Église locale est quelque chose de superflue pour un diocèse aussi vaste que celui de Trois-Rivières? À première vue, la suppression de ce poste le laisse penser. Mais, je n’ai pas tous les éléments et j’espère que les communications continueront d’être assurées de manière rigoureuse et continue par quelqu’un – ou une équipe – qui en a les compétences.
    Merci encore Jasmine!

    Répondre
  • Jasmine Johnson 7 janvier 2019

    Merci à vous tous. Ce fut un honneur de côtoyer des personnes aussi professionnelles que chacun et chacune de vous. Pour répondre à certaines questions, certains des dossiers portés par la direction de Service des communications seront supportés par des membres du personnel pastoral. Pour ce qui est de la survie du bulletin diocésain, je ne peux malheureusement pas vous dire s’il survivra à cette restructuration. Seul l’avenir le dira. Merci à l’AMéCO pour son soutien, ses formations offertes aux membres et son professionnalisme à nous représenter.

    Répondre
  • Lucie Martineau 7 janvier 2019

    Chère Jasmine,
    Je te souhaite une belle suite de vie, heureuse et stimulante. Le plus souvent possible.

    Répondre
arrow up