Actualités

mardi, 28 août 2012

En appui à Pauline Marois

«Une conviction fondamentale nous réunit: celle que les femmes peuvent avoir accès à toutes les fonctions dans la cité. Qu’elles doivent être traitées sur un pied d’égalité avec les hommes dans toutes les institutions et organisations. Qu’elles peuvent occuper des postes de leadership et de décision à tous les échelons du pouvoir dans la société. Pour nous, cela va de soi.» Ex-rédacteur en chef adjoint de la revue Relations, Marco Veilleux a rédigé un texte en appui à Pauline Marois. Ce texte a ensuite été partagé puis signé par 127 autres personnes et il est aujourd’hui publié dans Le Devoir. «Madame Marois est mûre, plus que n’importe qui d’autre au Québec, pour occuper dignement et avec compétence la plus haute fonction de l’État.» On reconnaît parmi les signataires plusieurs noms associés à l’ACPC.

Commentaires

  • France 29 août 2012

    5Alors, on sait maintenant, sans l'ombre d'un doute, de quel côté penche l'ACPC…

    Répondre
  • François 29 août 2012

    Pas du tout, France. Vous vous méprenez encore. Trouvez-moi un membre de l'ACPC qui se présente comme candidat du PLQ, de la CAQ ou de QS, et je publie aussitôt sa photo et un texte de 150 mots. Montrez-moi une lettre ouverte en appui à François Legault où des noms de responsables de revues y sont, et je vous garantis que cela fera l'objet d'un billet dans ce blogue de nouvelles.

    Répondre
  • Gaëtane Larose 29 août 2012

    Mme France

    Je suis une partisane de Jean Charest ce qui n'engage aucunement les autres membres de l'ACPC

    Gaëtane Larose, présidente ACPC
    Sherbrooke

    Répondre
  • France 29 août 2012

    Cher François, Chère Mme Larose, je vois que ma remarque vous a piqué au vif !

    Je rectifie ma phrase : "Alors, on sait maintenant, sans l'ombre d'un doute, de quel côté penchent les personnes influentes du petit monde catholique membre de l'ACPC".

    Voilà qui est plus juste, car je ne visais pas l'ACPC, mais bien la plupart de ses membres influents.

    Quand un tel nombre de membres de l'ACPC ont de telles idées (Marois est tout sauf une femme qui oeuvre pour le bien-être des femmes ; elle n'offre aucune politique familiale potable et ne veut rien faire pour toutes les autres femmes du Québec qui choisissent autre chose que de travailler 40 heures et utiliser un CPE) on se demande à quoi sert le dernier "C" du ACPC…

    Que l'ACPC soit fière de dire qu'un tel nombre de ses membres aient signé un tel papier dans le Devoir, me fout les boules!

    Répondre
  • Sébastien 29 août 2012

    Chère Mme France,

    comme il est bon de vous revoir ici. Vous apportez toujours un point de vue qui suscite la discussion et le débat, ce qui est sain. J'ai néanmoins des doutes sur votre capacité d'accepter et d'écouter des points de vue divergents des vôtres. Ils ont sûrement des mérites que vous ne pouvez voir à cause de de vos paradigmes.

    D'abord, je vous appuie quand vous affirmez que Mme Marois a une vision qui ne correspond pas à l'avis des toutes les femmes du Québec. Diantre, elle ne doit pas être du même avis que sa propre fille sur plein de sujets. De là à affirmer, comme vous le faites, que Mme Marois n'oeuvre pas pour le bien-être des femmes, d'aucune façon, vous faites ici oeuvre de diffamation et d'une logique tordue.

    Je crois personnellement que le texte cité dans ce blogue faisait plutôt référence à l'opinion de certaines personnes à l'effet que Mme Marois ne serait pas apte à être chef du gouvernement québécois car elle est une femme. Ceci est une honte. C'est comme si je vous disais que vous ne pouvez voté parce que vous êtes une femme. Ou pire, que vous n'avez pas un mot à dire dans votre famille parce que vous êtes une femme et que vos opinions ne comptent pas.

    Et si vous pensez que ce n'est pas le cas, je vous invite à lire l'article suivant du Huffington Post Québec qui se questionne sur les opinions de François Legault à propos des femmes. C'est très révélateur de la pensée d'une frange de la population masculine sur les femmes, et parfois des femmes elles-mêmes. http://quebec.huffingtonpost.ca/annick-vigeant/legault-femmes_b_1837074.html

    Finalement, l'ACPC n'a aucune position politique. M. Gloutnay souligne l'apport d'une personne travaillant pour un membre dans le débat public. Il y défend, entre autres, la dignité humaine et l'égalité entre les hommes et les femmes. Des valeurs que nous enseigne Jesus et que le Magistère romain nous demande de défendre et promouvoir. Je crois donc qu'il est un bon choix éditorial de parler de ce texte.

    Si vous divergez d'avis avec les auteurs du texte original, débattez avec eux. Défendez vos idées et vos opinions, toujours je vous défendrez afin que vous ayez cette chance, mais ayant un coeur rempli d'amour et une oreille ouverte à la différence. Dieu cherche à nous atteindre de plein de façons, nous nous devons d'être attentif.

    Un dernier point, j'aimerais beaucoup connaître votre nom de famille et si vous pouviez me rejoindre afin que nous puissions approfondir sur vos points de vue à propos de l'information religieuse et de l'ACPC. Il me semble que cela pourrait être bénéfique pour tous.

    Merci de votre participation à la vie de ce blogue et j'attend de vos nouvelles.

    Sébastien Héroux
    rédacteur en chef
    Actualité diocésaine
    membre de l'ACPC et de son C.A.

    Répondre
  • Anonyme 2 septembre 2012

    À France: je suis d'accord avec vous. A=t-on vraiment besoin de savoir que Marco Veilleux appuie Pauline Marois? Comme vous, je pense que les catholiques actifs du Québec penchent pas mal vers le PQ alors que l'allégeance politique ne devrait rien avoir à faire avec notre foi commune. Notre allégeance doit aller au Christ d'abord.

    François M-D

    Répondre
  • France 3 septembre 2012

    Que Monsieur Héroux me réponde sur ce blogue ne me surprend pas !

    Monsieur Héroux qui fait partie du CA de l'ACPC et qui est rédacteur en chef de L'Actu diocésaine que je lis à chaque édition et qui ne fait que ressasser les idées gauchistes des bons catholiques québécois tels que les signataires…

    Ce qui me surprend, M. Héroux, c'est que vous ne fassiez pas partie des 127 signataires…

    Merci à M. François M-D !! Je suis sidérée de voir qu'il y ait au moins UNE personne dans ce blogue qui ne penche pas du côté de tous les autres!

    Faut croire que c'est comme dans l'Église du Québec : nous sommes minoritaires, même ici…

    Répondre
  • Anonyme 3 septembre 2012

    À Monsieur Héroux: pourquoi ne pas avoir simplement souhaité bonne chance à madame Marois ET à madame David, s'il ne s'agissait que d'appuyer les femmes en politique? Votre raisonnement ne tient pas: Veilleux appuyait le PQ et c'est une information qui n'est aucunement utile à ma vie de chrétien.

    À France: vous n'êtes pas seule et il y aurait beauoup à discuter sur le sujet de l'allégeance politique et de ses biais possibles au sein de l'Église du Québec.

    François M-D

    Répondre
arrow up