Actualités

mardi, 26 mars 2019

En son Nom: dialogue

«L’augmentation encore rapide de la population mondiale combinée avec les inégalités sociales et les défis du réchauffement planétaire ne font qu’accroître les mouvements migratoires. Ils causent souvent des traumatismes pour les personnes en transition cherchant un refuge permanent. Il en résulte des défis d’intégration éventuelle tant pour les migrants que pour les communautés hôtes», écrit Patrice Brodeur, professeur agrégé à l’Institut d’études religieuses de l’Université de Montréal, dans la revue En son Nom.

«Un besoin urgent de créativité intellectuelle et compassionnelle est désormais requis de tous les êtres humains. Nous avons à trouver de meilleures façons de (re)donner espoir à l’avenir de l’humanité sur la terre dans toutes les sphères de l’activité humaine et pour tous les groupes identitaires. Une des facettes de cette créativité inclut la promotion de différentes formes de dialogue à une échelle planétaire réellement inclusive de la diversité identitaire», estime-t-il.

Commentaires

  • Mario Bard 26 mars 2019

    J’ajouterais à la suite de ce qu’il dit que nous devons également chercher une vraie répartition des richesses et une juste exploitation des ressources naturelles.

    Répondre
arrow up