Actualités

vendredi, 28 octobre 2011

Le Prix Claude-Masson à Anne Marie Lecomte

Le Prix Claude-Masson a été remis plus tôt en soirée à la journaliste Anne Marie Lecomte (Châtelaine). Remis par l’ACPC, ce prix honore la qualité du travail journalistique d’une personne ou d’une publication qui œuvre dans la presse écrite francophone du Canada et qui se distingue par la promotion qu’elle fait de valeurs éthiques et humaines telles que la charité, la justice, la paix, la solidarité et le respect de la vie.

«Nous rendons hommage à la liberté de madame Lecomte. Liberté d’écrire au ras du quotidien de la vie, avec ses triomphes et ses tribulations. Liberté de livrer des mots à vif, des mots qui vont droit au cœur de tant d’autres femmes, mères, hommes, pères, qui vivent les mêmes passages, joyeux et ardus, de la vie. Nous rendons hommage à la citoyenne, la chercheuse de sens, l’héritière de la foi chrétienne, qui, de sa plume, souligne les engagements, les valeurs et les symboles qui nous appellent à faire d’un idéal une réalité quotidienne et simple: un royaume de bonté, de vérité, de beauté», a souligné Gaëtane Larose, présidente de l’ACPC.

Il y a douze ans décédait tragiquement Claude Masson, alors vice-président et éditeur adjoint de La Presse. Claude Masson et Jeannine Bourdages, son épouse, faisaient partie des victimes du vol 990 d’EgyptAir qui s’est abîmé le 31 octobre 1999 au large des côtes américaines peu après son décollage de New York. Deux jours plus tôt, monsieur Masson donnait une conférence au congrès annuel de l’ACPC. (Photo: Anne Marie Lecomte et Annie Côté, une fidèle lectrice des chroniques d’Anne Marie Lecomte et rédactrice de la revue En Église)

Commentaires

  • Anonyme 28 octobre 2011

    C'était un honneur d'avoir Anne Marie Lecomte parmi nous. longue vie à ses chroniques et sa carrière de journaliste!

    Sabrina Di Matteo
    Présidente
    Communications et Société

    Répondre
  • Anonyme 28 octobre 2011

    Merci aux membres de l'exécutif et bravo pour leur initiative de remettre à Madame Lecomte le prix Claude-Masson. Je lis régulièrement ses textes dans Châteleine, souvent sous la recommandation de ma femme… Chaque fois, je trouve quelle vise tellement juste.

    Jean Grou
    Vie liturgique – Prions en Église

    Répondre
arrow up