Actualités

jeudi, 4 juillet 2019

Pastorale-Québec: Jean Vanier

«Auparavant, les personnes avec une déficience intellectuelle étaient synonymes de rejet, de faiblesse, de punition divine, de honte, de fragilité, de fardeau et de souffrances. Elles demeuraient des êtres assoiffés de bonheur, mais des murs les isolaient. On les gardait cachées, très souvent dans des institutions surpeuplées. En vivant avec Raphaël et Philippe, Jean Vanier découvre peu à peu que ces personnes ont une mission dans la société, dans l’Église. Elles nous font du bien, nous transforment, sont nos maîtres. Ce nouveau choix de vie implique de grands changements, l’affaissement d’immenses barrières», écrit Marthe Boudreau, bénévole de L’Arche L’Étoile, dans le numéro estival de Pastorale-Québec. Elle commente le décès de Jean-Vanier, «un grand humaniste pour notre monde».

Commentaires

  • René Tessier 15 juillet 2019

    J’apprécie toujours les sélections que notre webmestre-blogueur fait, au moins pour les textes extraits de notre revue.

    René Tessier, Pastorale-Québec

    Répondre
arrow up