Actualités

mardi, 11 février 2020

Prions en Église: mutation médiatique

«L’usage de plus en plus répandu d’Internet a de multiples conséquences dans nos habitudes de vie. L’une d’elles consiste en l’émergence d’une certaine culture de la gratuité: en effet, nous pouvons nous informer, lire et nous divertir sans payer quoi que ce soit», reconnaît Jean Grou, dans le numéro de février de Prions en Église.

«Ce phénomène n’est pas sans conséquences», ajoute-t-il. «Ainsi, la commission parlementaire sur l’avenir des médias tenue récemment au Québec a mis en lumière une difficulté de plusieurs quotidiens régionaux: leur contenu est réutilisé par de grandes plateformes sur Internet et ils n’en tirent pratiquement aucun profit.»

«Cette mutation médiatique et sociale touche aussi la vie de l’Église. La situation financière de bien des paroisses est en déclin et incite, de façon légitime, à chercher des moyens d’épargner, notamment grâce à Internet. Ainsi, il n’est pas rare que nous recevions des demandes pour obtenir le contenu intégral de Prions en Église en version numérique. Généralement, c’est dans le but de projeter les textes de la messe sur écran. Nous ne donnons pas suite à ces requêtes d’abord parce que les textes qui paraissent dans nos pages sont protégés par des droits d’auteurs; ils ne peuvent être reproduits, même sur écran, sans l’autorisation de leurs éditeurs.»

Commentaires

  • Mario Bard 14 février 2020

    Merci Jean Grou de prendre la plume pour rappeler ces principes de base. Souvent, le manque de sensibilisation et d’éducation aux enjeux liés à la production d’un magazine ou de tout autre média mènent à ce genre de demande.

    Répondre
arrow up